Mise à jour : 28 Août 2017 
 
 
 
Le Viet Võ Ðao

 

Sommaire

1. Qu'est-ce que le Viet Võ Ðao ?
2. L'Art de combattre
3. Les qualités mentales
4. La Philosophie
5. Retour à la terre natale des arts martiaux traditionnels du Vietnam

 

 

1. Qu'est-ce que le Viet Võ Ðao ?

Le Viet Võ Ðao est un art qui remonte à plus de 5000 ans et est originaire du Viêt-nam. Le terme "Viet Võ Ðao" signifie littéralement : la voie de l'Art Martial Vietnamien. Le Viet Võ Ðao: une école de maîtrise et d'humilité.

Pratiquer le Viet Võ Ðao c'est Être fort pour être utile, c'est d'apprendre à cultiver son corps et à faire évoluer son mental.



48 siècles d’histoire mouvementée ont contribué à forger le Viet Võ Ðao, la voie martiale vietnamienne. Maître Nguyen Trung Hòa est l’un des premiers à l’avoir introduit en France. Le travail de chacun dépend de sa constitution, de son évolution dans la pratique et de son âge.

Le travail interne vise à la fois une plus grande sensibilité à l’énergie et une amélioration de sa circulation à travers le corps.

Le travail externe regroupe un ensemble très riche de techniques de déplacement, de frappe, de projection, de balayage et de saut.

Le travail des armes traditionnelles complète cet ensemble une fois un certain niveau atteint.

Le Viet Võ Ðao est un Art riche en techniques diverses et suivant les Écoles, les professeurs, le Võ Sinh (pratiquant du Viet Võ Ðao), sa perception peut encore engendrer d’autres richesses.

Donc, c’est un Art Martial fort de tradition et difficile à décrire pleinement.

Préserver sa vie : être en bonne santé
     Ä savoir combattre et aimer la vie

Trouver sa voie : acquérir de l’expérience
     Ä choisir de bons enseignants, avoir un code de conduite

Avoir de l’énergie : entretenir son corps
     Ä optimiser ses forces, capter l’énergie

Vouloir apprendre : connaître ses limites
     Ä savoir écouter, ignorer la passivité, faire confiance.

2. L’Art de Combattre

Bien que le combat semble être pour les Arts Martiaux à la fois une recherche constante vers l’efficacité, il peut être aussi dans certaine mesure la voie de la frustration.

En effet tant qu’un réel danger ne nous oblige pas à appliquer nos techniques de défenses, il subsiste au fond de nous même cette angoisse de ne pas être à la hauteur.

Pourtant c’est avec patience et volonté que nous continuons l’entraînement avec cette contradiction, qui peut être la clé d’une victoire non assouvie mais qui pousse toujours vers la recherche de nous même. Le véritable art de combat n’est-il pas celui de ne point combattre".

Les 5 qualités de l’Homme selon l’éducation vietnamienne sont :

1. NHAN = Humanité
2. LE = Politesse
3. NGHIA = Gratitude
4. TRI = Intelligence (apprendre à s’améliorer)
5. TIN = Confiance (tenir sa parole)

 

3. Les Qualités mentales

La pratique du Võ exige certaines qualités mentales que l’exercice physique contribue à développer. Sans elles, L’Art Martial reste une coquille vide qui se dessèche avec le temps.

[ La volonté de connaissance
[ La lucidité
[ Un esprit ouvert

4. Philosophie

Le Viet Võ Ðao est un Art Martial millénaire où l’esprit chevaleresque et la force physique se confondent pour établir le parfait équilibre à l’accomplissement de soi.

Les anciens disaient à certains : "être fort pour être utile" et à d’autres : "La défaite est la mère de la réussite ", chacun se retrouvant, à un moment de sa vie, confronté à réfléchir à ces deux maximes vietnamiennes.

La philosophie continue là où le regard s’arrête ; la droiture permet toujours de trouver son chemin, la violence c’est la peur de connaître la défaite et oublier que la sagesse s’acquiert avec le temps. Le meilleur combattant n’est-il pas celui qui a eu la sagesse de vivre le plus longtemps possible en bonne santé ?

5. Retour à la terre natale des arts martiaux traditionnels du Vietnam

Au cours des dernières décennies, les maîtres vietnamiens de boxe orientale résidant en France ont eu les conditions favorables d'y développer les arts martiaux traditionnels et de justifier que ces derniers avaient autant de prééminences que ceux des autres pays. Cependant, ils reconnaissent que pour pouvoir les étendre à toute l'Europe et au monde entier, il n'y a qu'un seul moyen: rechercher la coopération et l'aide de la part de leur cher pays natal: Vietnam.

Depuis 70 ans, les arts traditionnels du combat du Vietnam ont fait leur entrée en France par l'entremise des Vietnamiens qui y sont venus faire leurs études ou travailler. Auparavant, les Français les appelaient "boxe vietnamienne " , "Karaté vietnamien " , "lutte vietnamienne " ...Aujourd'hui, ils utilisent largement les groupes de mots "Vo Viet Nam " , "Viet Vo Dao " , "Viet vu dao " pour les désigner. Les maîtres Nguyen Duc Moc, Vu Ngoc Linh, Nguyen Trung Hao, Nguyen Dan Phu, Hoang Nam sont considérés comme pionniers de l'expansion des arts martiaux traditionnels du Vietnam en France. En effet, en 1984 et en 1989, Mr Nguyen Duc Moc a conduit ses élèves faisant partie de la Fédération internationale de Vo Vietnam (dont il est président) au Vietnam pour chercher à comprendre l'origine des arts du combat traditionnels. A leur instar, de nombreux groupes d'élèves d'autres écoles vietnamiennes en France, en Belgique, en Italie...ont également effectué des pèlerinages dans ce pays.

Le plus grand pas a été accompli, fin Août 1996, au nom de l'Association générale de Vo Dao Vietnam en France par le maître Nguyen Vinh Long. Il s'agit de sa proposition de devenir membre de la Fédération des arts martiaux traditionnels du Vietnam avec son voeu de promouvoir ce sport.

Etant l'une des 5 associations générales des arts martiaux du Vietnam en France, l'Association générale de Vo Dao Vietnam représente plusieurs écoles relevant de la Fédération française de Karaté et arts martiaux affinitaires dont Mr Nguyen Vinh Long (doyen de l'école de Hoa Long Vo Dao) est président et 5 doyens d'autres écoles, vice-présidents sont Phan Toan Chau (Tay Son Vo Dao), Nghiem An Thach (Nam Hai Vo Dao) Pham Xuan Tong (Quan khi vo dao), Qui Jean (Trung Hoa vo dao) et Tran Va Ba (Lam Son vo dao). Les Français représentent la plupart des écoles des arts martiaux orientaux comme Karatédo, judo, Taekwondo. Pour l'instant, Vo Dao Vietnam compte plus de 20 écoles avec quelques 12.000 élèves essentiellement en France et dans un certain nombre de pays d'Europe, d'Afrique et d'Amérique du Sud. L'Association générale de Vo Dao Vietnam et le système des grades de Vo Dao Vietnam ont été reconnus respectivement par le ministère français de la Jeunesse et des Sports et le Comité national des grades de France. d'études et provenant de l'ouverture des classes d'entraînement, des spectacles. Avec la Fédération des arts martiaux traditionnels, nous organisons souvent des spectacles, des compétitions, des tournois nationaux et internationaux" a déclaré le maître Nguyen Vinh Long qui espère que les maîtres vietnamiens vivant partout participeront à la 12è édition du Festival international des arts martiaux 1998 afin de montrer les caractères prééminents des arts martiaux vietnamiens.

Durant les 10 dernières années, par ses techniques d'une grande virtuosité de l'école de Tay Son Vo dao, le maître Phan Toan Chau faisait toujours figure de "héros " pour les fervents européens d'arts du combat aux Festivals internationaux de ce sport (depuis 1986). Avec les grands maîtres de renommée chinoise, sud-coréenne, japonaise...il utilisait de façon extrêmement exacte la casse de puissance avec les mains et les pieds pour briser les planches en bois, briques, tuiles. En outre, il présentait souvent à travers ses articles l'histoire et les élites des arts martiaux du Vietnam durant 4000 ans d'édification et de défense nationale.

Répondant à l'attente de l'Association générale de Vo Dao Vietnam, les vieux maîtres Huynh Khanh Hôi (102 ans), Tran Tien (86 ans), Mai Van Phat (79 ans) et Pham Co Gia (96 ans) représentants du milieu des arts martiaux traditionnels du Vietnam ont exprimé leur joie de voir les maîtres vietnamiens d'Outre-mer "retourner aux sources " . Ils ont souligné que le Vietnam avait été plongé très longtemps dans la guerre, c'est pourquoi ses arts martiaux traditionnels n'avaient pas eu les conditions de se développer de façon régulière et uniforme dans l'ensemble du pays. Aujourd'hui. Le pays est indépendant, la paix et la réunification constituent les meilleures conditions pour les maîtres vivant à l'intérieur et à l'extérieur du pays de s'unir, de s'entraider pour développer tant en envergure qu'en profondeur les arts martiaux traditionnels du Vietnam.

© http://www.vn.refer.org/vietn_ct/med/courrier/7760514.htm

 

 

   
Union de Viet-Vo-Dao de Mery-sur-Oise
13, Rue du Muguet
95540 Méry sur Oise
E-mail : contact@uvvdm.fr
- Copyright 2002-2013 by UVVDM -